Oct 24

23 octobre – Pleut-il en enfer ?

Le décalage horaire joue toujours en notre faveur, donc tout le monde est debout à 7h00, même si clairement cela devient de plus en plus difficile. Ce matin, le ciel est couvert, on verra bien comment sera la journée.

Au programme, le bas du canyon Titus, qui n’est accessible qu’en 4×4. On peut néanmoins s’approcher de sa sortie et en visiter une portion en marchant. En nous y rendant, nous croisons un coyote sur le bord de la route, mais l’appareil photos n’est pas à porté de main…

dsc_3054-small

Après une (longue) ballade dans le canyon — il y a sans doute un nouveau point de vue après chaque tournant et il serait si dommage de le louper, nous nous rendons au cratère Ubehebe, créé par un explosion il y a environ 2000 ans quand l’eau a rencontré le magma.

dsc_3062-small

Les paysages deviennent désolés — si cela est possible — et noirs de pouzzolane.dsc_3069-small

dsc_3078-small

Après un repas à l’abri du vent, nous repartons et croisons un …  bipbip (roadrunner en anglais, grand géocoucou de son nom vernaculaire).

Notre nouvelle destination est le canyon mosaïque, sculpté par l’eau.

dsc_3088-small

La roche, composée d’un agglomérat de petit cailloux multicolores, érodés et polis par les coulées de boue charriant des pierres arrachées aux montagnes donne l’impression de véritables mosaïques et donnent au canyon son nom. dsc_3095-small

Puis nous repartons vers Beatty à la nuit tombée, alors qu’un ciel bas et lourd pèse comme un couvercle sur la Vallée de la Mort… La pluie tombe à certains endroits, mais nous avons la chance de passer à travers les gouttes et de pouvoir crapahuter à l’abri du soleil.dsc_3105-small

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*